L’immigré.

Dt 10, 12^22: « Aimez donc l’immigré! » Il n’est pas écrit seulement de l’accueillir mais de l’aimer, alors qu’il suscite la peur et que certains nourrissent cette peur. C’était hier l’Aïd el kbir, la fête du sacrifice. Personne n’en a parlé à l’église.//

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s