Barnabé.

L’homme du réconfort et de l’encouragement. C’est lui qui a lancé Paul. Á Antioche, il se réjouit de voir « les dons de la grâce de Dieu ». Il se séparera de Paul pour ne pas abandonner Marc.

Il nous convie à nous réjouir de la vie quand nous en sommes témoins.

Publicités

Réconfort.

2Co,1sq: Paraklèsis est traduit par réconfort. Die u notre Père nous réconforte dans la détresse et nous rend capables de réconforter les autres.

Aujourd’hui, lundi de Pentecôte, il fait tout calme et beau. Nous n’aspirons pas à un réconfort, mais à être fortifiés dans la persévérance des jours tranquilles.

Aimer plus.

Jn 21, 15-19: « M’aimes-tu plus que ceux-ci? » Pourquoi Simon devrait-il aimer plus que les autres? Parce qu’il a renié? Non, mais parce qu’il reçoit une charge qui requiert plus d’amour. Chaque ministère, chaque service requiert l’amour. Á quoi reconnaît-on un pasteur? Á son amour offert.

Habileté.

Actes 22, 10 sq: Paul est très habile. Il a une identité plurielle et il sait en jouer: ici il se revendique comme pharisien, plus loin il se réclamera citoyen romain. Dieu se plaît à se servie de notre habileté. Profitons-en!

Visite.

Visitation. Jésus est le visiteur, dès le sein de sa mère. Il le sera dans les villes et les villages de Palestine. Il l’est dans chaque visite que nous recevons, et nous le sommes avec lui dans les visites que nous faisons. Je chante la belle antienne d’Avent que je vous laisse traduire: « Veni, Domine, visitare nos in pace, ut laetemur coram te, corde perfecto. »

Athènes.

Paul a peu de disciples à Athènes. Il en aura beaucoup dans le peuple du port de Corinthe. L’évangile est plus aisément accueilli par le peuple que par les intellectuels. Ici commence la longue histoire entre Rome et Athènes, entre la foi et la raison.