Nuée.

Ex. 40,16 sq: Une nuée commande la marche ou l’arrêt, selon qu’elle s’élève ou non. Nous n’avons plus de nuée pour nous indiquer s’il faut avancer ou attendre. C’est laissé à notre discernement.

Mt 12, 47 sq. Le scribe devenu disciple tire de son trésor du neuf et de l’ancien. Notre trésor, c’est l’histoire de la communauté. Il faut savoir en tirer du neuf et de l’ancien, les deux qui se complètent. Le passé permet l’avenir.

Voile.

E et il doit le voiler. x. 34:29-38: Le visage de Moïse rayonne et il doit le voiler. La synagogue a été représentée le visage voilé, selon ce qu’a exprimé Paul en 2 Co 3,15: Avant le Christ lorsqu’on lit Moïse, un voile est posé sur le cœur. Le Christ fait tomber le voile et nous contemplons la gloire du Seigneur à visage découvert. C’est cela la lectio divina: le texte se dévoile et nous dévoile. Visages face au Visage.

Générations.

Ex. 33-34: « Il garde sa fidélité Jusqu’à la millième génération… mais il punit la faute des pères sur les fils et les petits-fils jusqu’à la troisième et la quatrième génération ». C’est injuste, mais c’est bien ce qui se passe: les enfants subissent les conséquences des fautes de leurs parents. La psychanalyse l’a mis en évidence. Il faut longtemps pour s’en défaire.

Hôtes.

Marthe, Marie, Lazare, hôtes du Seigneur. Leur maison de Béthanie où Jésus aime se reposer. Étonnante fratrie. Aucun n’est marié. Sont-ils enfermés dans leur fratrie? Jésus déliera les liens de Lazare et dira: « Laissez-le aller! » Les hôtes di Seigneur doivent être libres/ L’hospitalité doit libérer.

Sang.

Ex 24: Le sang de l’alliance. Pourquoi faut-il du sang versé? Le sang versé de Jésus, c’est sa vie donnée pour la multitude. Ensuite, après sa mort, il ne peut plus y avoir d’autres sacrifices. Le sang versé, c’est la haine, le mal. Et Jésus est avec les victimes, la multitude des victimes.

Noyade.

Ex. 14,21: Les égyptiens engloutis dans la mer.

Aujourd’hui l’État d’Israël est sûr de lui. Il opprime les palestiniens, et l’Égypte est leur refuge. Les israélites ont oublié ce qu’ils ont subi: ils le font subir aux autres.

Lignage.

Ex/ 3,13-20: Let my people go. Sortir d’Égypte, de nos servitudes. Aller dans le désert, dans le dénuement de notre être, pour célébrer le Dieu de nos pères. Prendre notre place dans le long lignage des croyants. Suivre nos pères pour entraîner nos fils dans la longue chaîne des croyants. Libérer le goût d’aller.

Métissage.

Ex. 2, 1-13: Élevé à la cour égyptienne, Moïse sera métissé. Les filles de Jéthro le prendront pour un égyptien. Ce sera qa force pour intervenir auprès de Pharaon en faveur de son peuple.

C’est encore la force des métis culturels.

Creuser.

Saint Benoît. Prov. 2,1: « Si tu creuses comme un chercheur de trésor ». Notre vocation est de creuser. Nous ne courons pas au vent des idées du moment, bien que Benoît nous invite expressément à courir, mais sur la voie des commandements. Nous sommes fixés en un lieu pour y creuser, comme le laboureur de La Fontaine: « Travaillez, prenez de la peine, c’est le fonds qui manque le moins ». Le fonds, le fondement. Creuser jusqu’au fond qui est toujours plus « profond ». « Un trésor est caché dedans ».

Joseph.

Gn 45,35…  Joseph, vendu par ses frères, est devenu grand vizir en .  Il sauvera leur clan.. Ses frères, sans le reconnaître, se prosternent devant lui. Il va les mettre à l’épreuve pour les amener à avouer leur faute. Leur salut requiert l’aveu. « Nous expions ce que nous avons fait à Joseph, notre frère ». Joseph en pleure. Il aime ses frères qui ne l’ont pas aimé. Il sauvera leur clan.