Météo.

« Quand vous voyez un nuage monter au couchant, vous dites aussitôt qu’il va pleuvoir, et c’est ce qui arrive. Et quand vous voyez souffler le vent du sud, vous dites qu’il fera très chaud, et cela arrive… Mais le temps où nous sommes, pourquoi ne savez-vous pas le juger? »

Nous ne lisons plus dans les nuages le temps qu’il fera. Nous avons des bulletins de météo et des images de cyclones et d’anticyclones. Mais aucun bulletin pour nous dévoiler le sens du temps où nous sommes. De bons analystes s’y essaient cependant dans nos journaux et nos revues. Et nous sommes le plus souvent perplexes et même préoccupés: où allons-nous? Où va le monde? Ce sont bien des hommes qui écrivent l’Histoire et il nous appartient de les suivre ou de leur résister. S’ils surveillent tellement les sondages d’opinion, c’est bien que nous avons notre part et notre responsabilité. Il nous revient donc de discerner le temps où nous sommes et d’assumer notre part de choix politiques. Il y va de notre liberté si chèrement défendue. Le peuple sait descendre dans la rue pour manifester sa volonté. C’est le prix de nos démocraties. Même les hiérarques de l’Église doivent s’y soumettre. Encore faut-il bien repérer les vrais enjeux et les tendances trompeuses. C’est rarement évident. Jésus parle du « kairos » où nous sommes: c’est le temps qualifié avec sa grâce qu’il faut accueillir. Nous ne sommes plus alors préoccupés, mais occupés à reconnaître le sacrement du moment présent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s