Jasmin.

Après avoir été sur le sac et la cendre, couvert de furoncles, Job est rétabli dans une prospérité plus grande qu’avant son épreuve. Il a sept fils et trois filles qu’il nomme « colombe », « fleur de jasmin » et « ombre du regard ». Á Tunis, les hommes portent sur l’oreille une touffe de fleurs de jasmin. Il n’y en a pas chez nous. Mais comme Saint Paul parle de la bonne odeur des disciples de Jésus, puissent nos âmes diffuser le parfum du jasmin.

Á

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s