Éloquence.

Apollos a dû faire de l’ombre à Paul. Venant du milieu intellectuel d’Alexandrie, il était éloquent et versé dans les Écritures  Il a eu ses disciples mais il n’a pas laissé d’autre trace. Tant de discoureurs et d’écrivains ont fait leur temps. Les grands demeurent.

J’ai arpenté les plateaux de Brie avec Paul Beauchamp en déclamant les oraisons funèbres de Bossuet que nous savions par coeur. Magie de l’éloquence. Salut à Apollos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s