Pas de miracle…

C’est parti avec les interventions miraculeuses spectaculaires des Actes des Apôtres. C’est bien le même Luc qui a écrit l’évangile, son « premier livre » qui relatait aussi les miracles de Jésus, mais pas pour qu’il se tire d’affaires lui-même. Ici le récit est jalonné d’épisodes merveilleux en faveur des apôtres, si bien que nous ne pouvons pas du tout nous y projeter. L’Eglise n’avance plus à coups de miracles. Son miracle est qu’elle avance tout de même. Il va falloir lire les Actes en brisant l’écorce du merveilleux pour trouver ce qui se joue encore aujourd’hui.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s