Barnabé.

C’est parti pour le temps pascal avec les apôtres. Luc exprime la force et la puissance de leur témoignage. Le nôtre est plutôt discret dans les bruits du monde. mais tant mieux: ces bruits sont tellement vains. C’est le ténu qui retient.
Et voici le cher Barnabé, l’homme du réconfort. Nous le suivrons en connivence. Il lancera Paul qui prendra toute la place. Mais nous garderons Barnabé pour nous réjouir comme lui de tout ce qui vit et pour discerner ce qu’il faut soutenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s